Les actus de l'ASPAS

 

Newsletter - Février 2021

Au sommaire de cette newsletter : des lycéens qui participent à un déterrage de blaireaux, la Fédération Nationale des Chasseurs condamnée pour « parasitisme », un dossier de fond sur le chacal doré… et de bonnes nouvelles pour les ours et les vipères. Bonne lecture !     

LE CONSEIL D'ÉTAT ANNULE LES AUTORISATIONS
D'EFFAROUCHER LES OURS DANS LES PYRÉNÉES

C’est une victoire importante pour nos associations, et une forme de justice pour vous tous qui vous étiez très massivement opposés à ces mesures inutiles et illégales lors de la consultation publique (97% de voix contre !). >> Lire le communiqué

DES LYCÉENS INVITÉS À UNE SORTIE
NATURE « DÉTERRAGE DE BLAIREAUX » !

Une classe de 1re du Lycée de la Nature et du Vivant de Somme-Vesle (Marne) a manié pelles et pioches pour extirper (puis relâcher) deux blaireaux de leur terrier, au Bouchon-sur-Saulx (Meuse) il y a quelques semaines. En permettant cette animation, nos ministres cautionnent donc la valeur pédagogique d’une chasse de loisir inutile, barbare et cruelle !! >> En savoir plus 
 

« J'AIME LES BLAIREAUX ! » : L'ASPAS ÉDITE UN KIT
DE SENSIBILISATION POUR LE JEUNE PUBLIC

Après les loups, les renards, les amphibiens, l’ASPAS lance l’action « J’aime les blaireaux ! »  à destination des jeunes enfants, enseignants et encadrants pédagogiques, en partenariat avec Wakou. Objectif : sensibiliser les adultes de demain à la connaissance et au respect de ces animaux, et tordre le cou à certaines contre-vérités véhiculées par le monde de la chasse. >> En savoir plus 
 

LE CHACAL DORÉ :
UN MIGRANT VENU DE L'EST

Le chacal doré est bel et bien arrivé en France ! D'où vient-il ? Que mange-t-il ? Pourquoi l'ASPAS demande sa protection ? Toutes nos réponses dans ce dossier, alors que deux individus ont récemment été observés, dans les Bouches-du-Rhône et dans les Deux-Sèvres. 

LES CHASSEURS PREMIERS 
« PARASITES DE FRANCE » ?

Dans le procès qui l'opposait à la LPO suite à leur campagne de pub de 2018 "Les chasseurs, premiers écologistes de France", la FNC vient d'être condamnée pour "parasitisme" ! L'ASPAS saisit l'occasion pour vous proposer un petit décryptage de la stratégie de communication édulcorée des chasseurs de ces dernières années, et rappeler certaines réalités qui leur sont embarrassantes. En savoir plus >> 

 

LES VIPÈRES SONT DÉSORMAIS
 STRICTEMENT PROTÉGÉES

L’arrêté de protection des reptiles et amphibiens publié le 11 février au Journal Officiel est une belle avancée pour la préservation de la biodiversité : toutes les espèces de serpents en France sont désormais protégées par la loi ! >> En savoir plus

 

COUVRE-FEU À 18 H : 
UN COMPLOT DES CRAPAUDS ?

Moins de véhicules sur les routes à la nuit tombée = moins de grenouilles, tritons, crapauds et autres salamandres écrasés ! A cette période de l’année en effet, les amphibiens entreprennent un voyage périlleux pour regagner leurs lieux de reproduction. Chaque année, l’ASPAS mobilise des bénévoles sur des secteurs sensibles pour les aider dans leur traversée.

Vous souhaitez vous impliquer près de chez vous ? 
>> Suivez le guide

Pour les enfants, l’ASPAS édite également un kit « J’aime les amphibiens », à utiliser dans les écoles, centres aérés ou clubs nature. >> En savoir plus 

 

LA QUESTION DU MOIS

Mon voisin prétend qu’il peut capturer et tuer mon chat sous prétexte qu’il est, en dehors de ma propriété, considéré comme divaguant. A-t-il raison ?  >> Lire la réponse

 

PARTENARIAT

Après "DEMAIN", le cinéaste Cyril Dion s'attaque avec le film "ANIMAL" à l'autre grande crise écologique que subit la planète : la 6e extinction de masse des espèces.  L'ASPAS est partenaire privilégié du film : une partie des fonds générés par son rayonnement permettront de soutenir des actions concrètes de plusieurs ONG, dont notre programme de Réserves de Vie Sauvage®.

La crise sanitaire ayant impacté plusieurs mécènes, un appel à financement participatif a été lancé pour permettre au film d'aboutir et d'être diffusé au plus grand nombre. Pour participer >> c'est ici

 

SOUTENEZ NOS ACTIONS POUR LES ANIMAUX

L’ASPAS, association reconnue d’utilité publique : 

100% indépendante, 0 subvention. 

Seuls vos dons font nos actions.

JE FAIS UN DON

PS : Si vous êtes imposable, 66% du montant de vos adhésions et dons est déductible des impôts. Un don de 30€ vous revient à 10,20€. Merci de votre soutien pour les animaux sauvages.

aspas-nature.org - contactez-nous
Association reconnue d'utilité publique - Membre du Bureau de l'Environnement - Bruxelles

Cet email a été envoyé à , cliquez ici pour vous désabonner.

BP 505
26401-CEDEX Crest
France